Table of Contents Table of Contents
Previous Page  178 / 418 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 178 / 418 Next Page
Page Background

GUIDE D’APPLICATION

RACCORDS DE PLOMBERIE

178

DÉSIGNATION DES FILETAGES

AU PAS DU GAZ

Ø nominal

Appelation

Ø extérieur

en pouce courante

théorique

du filetage

1/8”

5 x 10

9,72

1/4”

8 x 13

13,15

3/8”

12 x 17

16,66

1/2”

15 x 21

20,95

5/8”

17 x 23

22,91

3/4”

20 x 27

26,44

7/8”

24 x 31

30,20

1”

26 x 34

33,24

1”1/4

33 x 42

41,91

1”1/2

40 x 49

47,80

1”3/4

46 x 55

53,74

2”

50 x 60

59,61

2”1/4

60 x 70

69,30

2”1/2

66 x 76

75,18

2”3/4

72 x 82

81,53

3”

80 x 90

87,88

3”1/2

90 x 102

100,33

4”

102 x 114

113,03

Le laiton utilisé pour la

fabrication des raccords est

conforme à l’arrêté du 29 mai

1997 relatif aux matériaux utili-

sés dans les installations fixes

de production, de traitement et

de distribution d’eau destinée à

la consommation humaine.

Règles d’utilisation des raccords

Nos raccords sont destinés à être utilisés dans les instal-

lations sanitaires et chauffage mais sont à proscrire dans

les circuits d’eau glacée.

Leur utilisation doit respecter les « règles de l’art » de la

plomberie.

Le couple de serrage doit être modéré : il est toujours

possible de resserrer un raccord qui fuit, par contre, un

raccord serré excessivement peut provoquer de graves

dégâts en cas de rupture !

Couple de serrage recommandé :

3/8”.......................1 à 1,5 Kg.m

1/2”.......................1,5 à 2 Kg.m

3/4”.......................2 à 2,5 Kg.m

ATTENTION :

ne pas utiliser de décapants chlorés lors de la préparation avant soudure.

Pour réaliser l’étanchéité d’un filetage

(filetage mâle conique dans un taraudage

femelle cylindrique)

, il ne faut pas utiliser de filasse mais du ruban Téflon

®

ou une résine

anaérobie.

Lorsque cela est possible

(portées plates)

, une étanchéité par joint plat est préférable.

LES RACCORDS FILETÉS

• Ils permettent de raccorder des tubes sans avoir recours à la soudure

(sauf sphéro-coniques)

.

• Ils ne nécessitent qu’un outillage très simple

(clés plates)

.

• Ils proposent des solutions d’étanchéité variées selon l’application.

• Ils permettent de raccorder des tubes de natures différentes.

• Les raccords restent démontables.

COLLET BATTU : c’est le plus ancien raccord sans soudure.

Nécessite la réalisation d’un collet par évasement du tube cuivre à l’aide d’un outil spécial.

Il nécessite une coupe précise en longueur pour éviter les contraintes sur le tube.

Il est impératif de recuire l’extrémité du tube pour réaliser le collet.

L’étanchéité est réalisée à l’aide d’un joint plat sur une partie mâle à portée plate.

RACCORD GRIPP : c’est le plus simple d’emploi.

S’utilise indifféremment sur tube cuivre écroui ou recuit. Il suffit de couper le

(s)

tube

(s)

à la

longueur voulue. L’écrou, la bague inox

(griffes dirigées vers l’extrémité du tube)

et le joint

caoutchouc (EPDM) sont engagés sur le tube sur environ 10 à 15 mm. Il n’y a plus qu’à serrer

sur la partie mâle appropriée.

L’étanchéité est réalisée par l’écrasement du joint EPDM.

DIFFÉRENTS TYPES DE RACCORDS À VISSER

LE RACCORD BICÔNE : il demande plus de précautions que les précédents.

L’étanchéité est obtenue par contact métal sur métal. Une bague laiton vient se sertir sur le

tube cuivre lors du serrage de l’écrou. Le raccord bicône doit être monté exclusivement sur

un tube cuivre écroui. L’extrémité du tube doit être parfaitement ronde, exempte de tout corps

étranger

(peinture, limaille...)

.

Un serrage excessif peut déformer le tube et créer une fuite irrémédiable.

RACCORD SPHÉRO-CONIQUE :nécessite l’assemblage préalable par soudure.

Il s’agit d’engager l’écrou sur le tube et ensuite de souder l’embout sphérique sur son extrémité.

Ce raccord assure l’étanchéité grâce au contact métal sur métal de la partie sphérique du

raccord sur la partie conique complémentaire.

Il est impératif de respecter le couple de serrage prescrit pour obtenir une bonne étanchéité.

RACCORD INSTANTANÉ

(push fitting)

: la mise en œuvre la plus rapide.

Il s’agit de pousser le raccord sur l’extrémité du tube cuivre jusqu’en butée. Le tube doit, préala-

blement, être soigneusement ébavuré. De nombreuses références de raccords coudés ou en té

permettent de répondre à tous les cas de figure.

L’étanchéité raccord/tube est assurée par joint torique.

Tube cuivre avec collet battu

Tube cuivre

Tube cuivre

Écrou

Écrou

Mamelon

Bague

inox

Écrou

Mamelon

Bague

laiton

Tube cuivre

Écrou

Mamelon

Tube cuivre

Raccord

Conect’O

®

Joint

sphéro-conique

Joint plat

Joint EPDM

Mamelon